L'UMP doit être le grand rassemblement républicain, populaire, responsable et social dont la France a besoin

Publié le par Julien Freyburger

A un moment où beaucoup regardent vers le sommet, qu'il représente le leadership de l'opposition ou la possibilité d'incarner ses couleurs à la prochaine élection présidentielle, je préfère me tourner vers les valeurs et les idées que l'UMP se doit de défendre devant les Français.

 

La grande majorité des Français en a conscience : le tandem de l'exécutif formé de Messieurs Hollande et Ayrault, le Gourvernement qu'ils tentent de diriger et la base parlementaire dont ils soignent les états d'âme sont complètement dépassés par l'ampleur de la tâche à accomplir et ne cessent de décevoir jusqu'au coeur de leur électorat historique. Qu'elles sont loin les envolées lyriques de la campagne du printemps 2012, porteuses d'un espoir très vite éreinté par l'âpreté de la crise et la violence des enjeux, complètement sous évalués par des socialistes qui voulaient avant toute chose prendre leur revanche sur Nicolas Sarkozy.

 

Oui, le hollandisme est à la politique ce qu'une légère brise est à un feu de forêt : il semble calmer le jeu avant de déclencher la fureur des éléments. La (très) courte vision du pouvoir en place n'est même pas en mesure de rassurer momentanément tant il faut répondre vite et fort aux défis économiques et sociaux qui nous sont lancés. Le chômage, la dette et les déficits publics sans parler des dépenses de la Nation... tous les clignotants sont au rouge. C'est tout de suite qu'il faut réduire la voilure des dépenses et réformer notre organisation politico-administrative. C'est tout de suite qu'il faut réduire les charges qui pèsent sur le monde de l'entreprise et donc sur les embauches. C'est tout de suite qu'il faut encourager fortement l'innovation et la compétitivité. Or, les mesures prises sont au mieux des succédanés de solutions, au pire des facteurs aggravants.

 

Non, l'opposition et particulièrement sa force centrale, l'UMP, ne réussiront pas en misant uniquement sur les carences de la majorité actuelle. Il serait très risqué de croire que l'insuccès des uns fera la réussite des autres. Il faut faire mieux, beaucoup mieux, en proposant une alternative sérieuse et solide aux errements des socialistes au pouvoir. Pour cela, l'UMP doit être le grand rassemblement républicain, populaire, responsable et social dont la France a besoin. Elle ne le pourra qu'en reconquérant le coeur des Français et particulièrement de tous ceux qui constituent les classes moyennes, au sens large du terme, c'est-à-dire tous ceux qui sont trop "riches" pour être soutenus d'une quelconque façon et pas assez pour pouvoir vivre correctement.

 

Pour y parvenir, il faut une mobilisation générale de la base au sommet et mettre de côté les querelles d'égo, les petites phrases à destination des médias et certaines propositions fantaisistes destinées à "faire le buzz". Il faut mettre du coeur à l'ouvrage et avoir conscience du degré d'attente et de colère des Français que de simples effets d'annonce ne suffiront certainement pas à calmer. En deux mots : au travail !

Publié dans En France et Ailleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article