Agression homophobe d'une jeune femme à Metz : un acte inacceptable

Publié le par Julien Freyburger

Le Républicain Lorrain de ce jour nous informe de l'agression d'une jeune femme par plusieurs hommes, leurs motivations ne semblant souffrir d'aucune ambiguïté : le choix de vie assumé de la victime serait à l'origine des coups qui lui ont été portés.

Cet acte particulièrement choquant que l'on pouvait légitimement croire appartenir à un autre âge s'est déroulé au centre-ville de Metz, au cours de la fin de la journée de lundi.

Outre le caractère d'exclusion et de particulière violence de cette agression, marques de fabrique d'esprits étriqués, on ne peut manquer de relever l'extraordinaire lâcheté de ces individus qui ont passé une jeune femme à tabac. Belle preuve de "virilité" et de courage...

Les atteintes portées à l'intégrité physique et morale d'une personne, à raison de son origine, de sa religion, de ses convictions ou de son orientation sexuelle, pour reprendre l'expression consacrée, sont toutes aussi intolérables dans une société civilisée.

Nous avons la chance de vivre dans un pays qui protège les personnes, dans leurs droits et donc dans les choix qu'elles font en conformité avec les principes juridiques et les lois qui régissent l'ordre public et social.

Ces garanties sont d'un niveau particulièrement élevé puisque de nature constitutionnelle et conventionnelle, avec, entre autres textes de référence, la Convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales dont une partie des dispositions est immédiatement applicable et invocable dans l'ordre juridique français.

Encore faut-il faire vivre ces principes dans la vie quotidienne et faire en sorte qu'une prise de conscience ait véritablement lieu dans de telles circonstances !

A la victime et à ses proches, je voudrais dire tout mon soutien et formuler à son égard mes voeux chaleureux de prompt rétablissement.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article