Editorial municipal de janvier 2017

Publié le par Julien Freyburger

A quelques mois d’échéances nationales, ma liberté de parole est plus limitée qu’à l’accoutumée dans le cadre de cet éditorial. C’est la loi.

 

Qu’importe puisque j’ai néanmoins la possibilité d’exprimer tous mes vœux de bonne, d’heureuse nouvelle année à chacune et chacun d’entre vous, en y associant vos parents, amis et proches.

 

J’ai aussi une pensée pour celles et ceux qui nous ont quittés et qui demeurent présents dans nos cœurs. « C’est la vie » dit-on, même si celle-ci peut parfois s’avérer difficile.

 

Nous connaissons tous des moments de bonheur et de succès mais aussi des échecs, des peines ou des obstacles qu’il paraît compliqué de franchir en étant seuls.

 

Ce constat, vieux comme l’humanité, me renforce dans une conviction : la vie de la cité, c’est-à-dire la démocratie locale et l’ensemble de ses manifestations, est fondamentale, comme l’est la Commune, institution républicaine de proximité.

 

Or, le mouvement suivi aujourd’hui, à travers les projets d’une certaine technostructure assez éloignée de la réalité, tend à affaiblir le rôle des communes et de leurs organes.

 

Pour ma part, je ne soutiens pas un seul instant ce mouvement qui n’existe qu’au nom d’une fausse modernité.

 

Je suis résolu à me battre sans relâche pour notre Ville et, plus largement, pour que vivent les communes qui sont le socle de notre République.

 

Excellente année 2017 à Maizières-lès-Metz et à vous tous !

Publié dans Autour de Metz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article